Institut de la Propriété Intellectuelle Luxembourg

Le 1er août 2014, les ministres réunis en Conseil ont donné leur feu vert à la création de l’Institut de la Propriété Intellectuelle Luxembourg (IPIL) sous la forme d’un Groupement d’Intérêt Economique (GIE).

L’objectif consiste à fédérer en un ensemble cohérent les compétences nationales et internationales concernant la propriété intellectuelle (PI) et de les mettre à disposition des acteurs économiques et institutionnels pour constituer un levier de croissance pour le Luxembourg.

En vue de favoriser le développement de la propriété intellectuelle pour les besoins de l’économie du Luxembourg, cette structure pour la promotion et le développement de la propriété intellectuelle aura les missions décrites ci-dessous.

Découvrir l’institut de la propriété intellectuelle

Nos missions

  • Coordonner la mise en oeuvre de la politique publique et fédérer les acteurs impliqués
  • Développer et offrir des services de support et d’accompagnement pour les entreprises, les acteurs de la recherche, les institutions publiques et tout autre public intéressé
  • Développer et assurer des formations ainsi que des activités de promotion et de sensibilisation
  • Conduire des projets et études afin de conseiller le gouvernement.

Historique

La création de l’IPIL doit être considérée comme étant l’aboutissement d’une volonté commune du Ministère de l’économie et du Centre de Recherche Public Henri Tudor (CRP Henri Tudor), qui sont à l’origine du Centre de Veille Technologique (CVT). Cette structure a été mise en place en 1994, avec comme objectifs d’assister l’Office de la propriété intellectuelle dans l’accomplissement de certaines de ses missions.

Afin de pouvoir remplir ses missions, l’IPIL s’appuiera sur les travaux réalisés par le CVT au sein du CRP Henri Tudor et à l’aide de ce dernier. De commun accord entre le Ministère de l’économie et le CRP Henri Tudor, la plus grande partie des ressources humaines du CVT, ainsi que tous ses acquis sont transférés du CRP Henri Tudor, ou plus précisément du Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) vers l’IPIL. Il en découle, d’une manière plus générale, que l’IPIL pourra être considéré comme une spin-off du CRP Henri Tudor, bénéficiant ainsi pleinement de toutes les compétences, ressources, résultats et autres acquis générés par le CVT au cours de ses 20 années d’existence.

Notre équipe


                                                    Serge                                                    Quazzotti                                                    - Directeur

Serge Quazzotti

Directeur

Rapport d’activité

Mauris non tempor quam, et lacinia sapien. Mauris accumsan eros eget libero posuere vulputate.

Read more